Kalehe : des exploitants artisanaux manifestent contre la société Shamika dans la « ZEA 496 »

ZEA - 496
Des exploitants artisanaux manifestent à Nyabibwe.

‘’Non à la présence de la Shamika dans nos concessions’’, « non à l’empiétement de la ZEA 496 couvrant 12 carrés miniers à Kalimbi’ », ‘’oui à la paix et non à la guerre’’.C’est ce qu’on peut lire sur les banderoles des exploitants artisanaux lors d’une marche pacifique organisée à Nyabibwe dans le territoire de Kalehe (Sud-Kivu), ce mercredi 13 septembre 2023.

Cette manifestation est organisée pour s’opposer à la présence de la « Shamika » dans le village de Kabulu II, groupement de Mbinga-Nord dans la chefferie de Buhavu.

L’arrivée de la société Shamika est contestée par les exploitants artisanaux, membres des coopératives minières œuvrant dans le site minier de Kalimbi dans la zone d’exploitation artisanale ‘’ZEA 496’’. Ils ont donc exprimé leur « inquiétude et indignation » de l’empiétement de la ZEA 496 dans laquelle ils disent œuvrer.

Lire aussi: Sud-Kivu : colère à Rubimbi (Walungu), « Golden Oxen Mining » s’invite dans la cacophonie de l’exploitation illicite des minerais

« Nos coopératives minières de Kalimbi sont légalement installées dans cette zone. Considérant que le site minier de Kalimbi étant premier site pilote pour l’expérimentation du système de la traçabilité internationale, grâce aux efforts des multiples acteurs soit miniers et organisations des sociétés civiles, ledit site minier qui a fait la fierté de la RD Congo et a permis l’extension du dit système dans toutes les provinces de la RD Congo. Grâce au respect des normes, KALIMBI a eu l’attestation de conformité CTC du Site Minier N°002/2013 par la Commission de Certification de la C.I.R.G.L en date du 29 juillet 2013. Vu l’arrêté ministériel N°0972/CAB.MIN/MINES/01/2015 du 23/12/2015 portant institution d’une zone d’exploitation artisanale dont la ZEA 496.  Nous disons non à la présence de cette société Shamita T3 dans notre site minier pour éviter des conséquences néfastes de la population et des exploitants miniers artisanaux » dit le mémorandum adressé au Chef de Village de Kabulu 2 et portant sur « l’empiétement de la ZEA 496 » par cette société accusée.

Au cours de cette manifestation, des femmes qui exercent leurs occupations dans ce site refusent également la présence de cette société. Elles craignent qu’elle accentue la pauvreté dans ce milieu.

Cette Zone d’Exploitation Artisanale « ZEA » a été certifiée première zone à respecter la traçabilité des minerais depuis octobre 2018 par le Ministre national des Mines.

Ce qui lui a permis de recevoir le certificat de conformité de la CIRGL et le site a servi comme modèle dans tout le pays.

Lire aussi: Sud-Kivu : suspension des activités minières de « Golden Oxen Mining »

Le site de Kalimbi est donc classé parmi des sites pilote sécurisés.

Par cette manifestation, les exploitants artisanaux interpellent donc la conscience des autorités tant provinciales que nationales au respect des textes légaux régissant le secteur minier en République Démocratique du Congo. 

Fidèle Ushindi

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.