Nord-Kivu: fin de la 15ème épidémie d’Ebola à Beni

ebola

La République démocratique du Congo a déclaré ce mardi 27 septembre 2022, la fin de l’épidémie d’Ebola qui a réapparu le 15 août dernier à Beni, dans la province du Nord-Kivu.




L’annonce a été faite par le Ministre de la Santé, Jean Jacques Mbungani, dans une allocution. Avec un seul cas confirmé, l’épidémie qui vient de prendre fin est l’une des moins catastrophiques que la République démocratique du Congo ait connue.

Une précédente épidémie, la 14ème du pays, lors de laquelle il y a eu quatre cas confirmés et cinq décès, a été déclarée terminée le 4 juillet cette année à Mbandaka, en province de l’Equateur.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), c’est l’amélioration de la préparation et de la riposte aux épidémies d’Ebola qui porte ses fruits.

Quelques jours seulement après que l’épidémie ait été déclarée à Beni, les autorités sanitaires ont déployé une campagne de vaccination selon la stratégie de la ceinture.

«Plus de 500 personnes ont été vaccinées, dont 350 contacts, contacts de contact et travailleurs en première ligne. Presque toutes les 182 personnes qui ont été en contact avec le cas initial ont été suivies pendant plus de 21 jours et considérées comme n’étant pas à haut risque,» rapporte l’OMS.




Des analyses d’échantillons prélevés sur le cas confirmé ont montré que l’épidémie était génétiquement liée à l’épidémie d’Ebola de 2018-2020 ? dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, la plus longue et la plus vaste que le pays ait connu.

L’OMS indique que bien que l’actuelle épidémie dans le Nord-Kivu ait été déclarée terminée, les autorités sanitaires maintiennent les mesures de surveillance et restent prêtes à riposter à toute flambée épidémique.

«La République démocratique du Congo a développé une extraordinaire expertise dans la maîtrise du virus et nous pouvons nous appuyer sur ces enseignements pour faire reculer l’épidémie d’Ebola en Ouganda. Même si aucun vaccin efficace n’est pour l’heure disponible pour l’Ebolavirus Soudan, il ne s’agit que d’un outil. Nous pouvons vaincre et nous avons déjà vaincu Ebola avec de solides mesures de suivi des contacts, de détection, d’isolement des cas et de bons soins de soutien,» a déclaré Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. Une épidémie d’Ebola sévit actuellement en Ouganda. À ce jour, 399 contacts ont été identifiés et sont suivis pendant que les recherches se poursuivent afin d’identifier d’autres personnes potentiellement à risque.




Pour rappel, le seul cas confirmé décédé de cette 15ème épidémie d’Ebola est une femme de 46 ans. Seule la zone de santé de Beni a été touchée au cours de cette épidémie.

Museza Cikuru

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *