Nord-Kivu : Lancement officiel de la semaine mondiale de l’allaitement maternel 2022

Semaine mondiale

La semaine mondiale de l’allaitement maternel 2022 a été officiellement lancée ce jeudi 18 août à Goma, dans la province du Nord-Kivu.

Le lancement a été fait par la Conseillère du Gouverneur en charge de la Santé, en présence des autorités politico-administratives, des professionnels de la santé, des représentants des organismes internationaux et des partenaires du Gouvernement congolais.

Mme Prisca Luanda Kamala a dans son discours, fait savoir que la semaine mondiale de l’allaitement maternel reste une occasion pour renforcer la sensibilisation des différentes couches de la société pour promouvoir, protéger et soutenir l’allaitement exclusif au sien, durant les 6 mois premiers mois de la vie des nourrissons.

Sous le thème « Plus fort avec le lait maternel uniquement », la province du Nord-Kivu et la RDC célèbrent cette campagne à l’instar d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest et du centre. La Conseillère indique que la RDC est actuellement comptée parmi les pays marqués par la prévalence de la malnutrition chronique élevée évaluée à 41.8% selon le résultat de l’enquête de 2018.

« La RDC notre pays est compté parmi ceux qui sont marqués par la prévalence de la malnutrition chronique élevée qui est de 41.8 % selon le résultat de l’enquête 2018. La RDC est parmi les premiers pays de l’ouest et du centre de l’Afrique où les enfants ne grandissent pas bien. On note que 9 millions d’enfants de moins de cinq ans sont touchés par la mal nutrition chronique et environs 2 millions d’enfants souffrent de la mal nutrition aiguë sévère. Notons également qu’en RDC 46% des nourrissons de 6 mois ne sont pas exclusivement allaités aux seins maternels et 53% des nourrissons ne bénéficient pas des initiations précoces à l’allaitement dans l’heure qui suit dans le sens. Il faut signifier que la province du Nord-Kivu est comptée parmi les quatre premières provinces du pays dont la prévalence de retard de croissance est élevée soit en 50% », a-t-elle indiqué.

Et d’ajouter :

« Chers mères ! Pour que les enfants de moins de 6 mois restent en bonne santé, les données scientifiques recommandent de leur donner exclusivement le lait maternel à la demande jour et nuit. Ne pas donner de lait maternel aux nourrissons est une violation intentionnelle du droit de l’enfant. L’allaitement maternel est une pierre angulaire de la survie de la santé de l’enfant car il rassure une nutrition essentielle et irremplaçable pour la croissance et le développement du cerveau de l’enfant. C’est la première forme d’immunisation que l’enfant reçoit, le protège contre les infections respiratoires aiguës, les maladies mortelles« , a-t-elle insisté.

Signalons que pour le Nord-Kivu, la semaine mondiale de l’allaitement maternel va du 16 au 22 août 2022. Au niveau mondial, elle est allée du lundi 1er août au dimanche 7 août 2022.

Magloire Tsongo depuis Goma

Tagged:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.