Sud-Kivu : les médecins vétérinaires appellent le ministre de l’agriculture, pêche et élevage à uniformiser les carnets de vaccination antirabique

aprovatour - tourisme - élevage - bulindi - plan stratégique -

Le conseil provincial de l’ordre des médecins vétérinaires invite le ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage à instruire les services techniques de l’inspection provinciale de l’agriculture, pêche et élevage (IPAPEL) de mettre de l’ordre sur les modalités d’acquisition des vaccins et carnet de vaccination de carnivores domestiques.

A travers une correspondance adressée le au ministre provincial de l’agriculture, le 28 octobre 2019 et dont une copie nous est parvenue, ces médecins vétérinaires indiquent qu’il s’observe un désordre dans ce secteur vu que les documents délivrés après vaccination des animaux domestiques contre la rage ne sont ni identiques ou même certifiés par l’IPAPEL.  Ils indiquent que ceci porte confusion au sein de leur organisation du faite que sur terrain ils retrouvent déjà plusieurs modèles des carnets de vaccination.

Ils fustigent le comportement affiché actuellement par les détenteurs des comptoirs pharmaceutiques qui selon eux vaccinent les carnivores et délivrent les documents de vaccination sans l’autorisation, ni l’aval de l’IPAPEL.

‘’En effet monsieur le ministre, presque tous les détenteurs des comptoirs pharmaceutiques vétérinaires procèdent à la vaccination des carnivores et délivrent les certificats de vaccination dans toute la province et surtout dans la ville de Bukavu sans concertation ni l’aval de l’IPAPEL.  Ainsi nous vous demandons d’instruire les services techniques de l’IPAPEL de mettre de l’ordre sur les modalités d’acquisition des vaccins et carnet de vaccination Du fait que sur terrain nous retrouvons plusieurs modèles des carnets de vaccination,’’ indique cette correspondance.

Par ailleurs, le conseil provincial de l’ordre des médecins vétérinaires indique qu’il compte mettre à la disposition des propriétaires des carnivores un modèle unique des carnets codifiés pouvant leur permettre d’effectuer le déplacement sécurisé avec leurs animaux compagnies à l’intérieur et à l’extérieur de la province et même du pays.

Ces médecins renseignent que la clinique vétérinaire provinciale de l’IPAPEL servira de pont d’approvisionnement des carnets de vaccination et des vaccins antirabiques.

Irenge Bagenda

Tagged:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.