Beni: les infirmiers appellent le Gouvernement à matérialiser sa promesse pour leur prise en charge effective

infirmiers SYYNAMED

La journée internationale l’ordre des infirmiers a été célébrée ce jeudi 12 mai. En ville de Beni, (Nord-Kivu), comme partout ailleurs, cette journée a été célébrée sous le thème “la profession infirmière, une voix faite pour diriger, investir dans des soins infirmiers et respecter le droit pour garantir la santé mondial”.

Dans son discours devant ses collègues, Kambale Munyama Moïse, président de l’ordre des infirmiers de Beni, a déploré la non considération par le Gouvernement congolais de leurs revendications, dont le paiement de leurs salaires.

Ainsi, au nom de tous les infirmiers, celui-ci, a émis certaines recommandations aux autorités à différents niveaux, afin que l’infirmier de Beni, une zone qui fait face à une insécurité grandissante depuis plus de 7 ans, puisse travailler dans des conditions plus ou moins acceptables.

Disons qu’à part l’insécurité causée par les ADF, qui s’attaquent aux civils et incendient des maisons et des structures de santé, les infirmiers de Beni sont aussi parfois victimes de la criminalité urbaine.

«Il y a peu, des bandits armés ont investi le domicile d’une infirmière en commune Rwenzori. Ces derniers lui ont pris plusieurs biens avant de la laisser pour morte suite aux menaces» explique cette structure.

Roger Kakulirahi, à Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.