Bukavu: SAAKE et des étudiants reboisent l’espace vert de l’ISDR

ISDR

La Société Agroalimentaire du Kivu et de l’Education (SAAKE), en collaboration avec le club universitaire des étudiants de l’Institut Supérieur pour le Développement Rural, ont procédé samedi 29 octobre 2022 au reboisement de l’espace vert de l’ISDR-Bukavu.

Selon les organisateurs, cette activité s’inscrit dans le cadre de sensibilisation sur l’environnement et la lutte contre le changement climatique, qui est actuellement une menace contre l’humanité, selon les experts.

Environ cents plantules d’arbres ont été plantés dans cet espace par les membres de cette organisation des jeunes et des étudiants de l’ISDR.

Pour Rachel Binja, Coordinatrice de SAAKE, l’idée derrière de cette action est de conscientiser toute la communauté estudiantine de l’ISDR-Bukavu sur l’importance de l’arbre dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Elle précise que cette action devra s’étendre sur l’ensemble de la ville de Bukavu, et demande à toute la population de s’en approprier.

«Nous avons constaté que dans la concession de l’ISDR, il y avait beaucoup d’espèces d’arbres, mais qui ne s’y trouvent plus. On s’est dit que cette action de planter les arbres devrait d’abord commencer par l’ISDR avant d’aller dans les trois communes de la ville de Bukavu. L’arbre est un ami de l’homme, l’arbre a de l’importance capitale pour la santé de l’homme et pour son habitation. Nous avons intérêt à planter et à protéger des arbres dans la ville de Bukavu et même dans les milieux reculés. Nous avons l’intérêt de reboiser dans tous les lieux où nous pouvons être,» suggère Rachel Binja.

Avant la plantation de ces arbres, une conférence centrée sur le changement climatique et la biodiversité s’est tenue dans la salle A de l’ISDR-Bukavu.

Des étudiants de différents départements et promotions ont échangé sur l’importance de la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique.

L’un des conférenciers, Alenga Extasié, coordinateur national de l’organisation Congolese Youth Biodiversity Network, a fait savoir que l’humanité tout entière fait actuellement face aux perturbations climatiques. D’où le choix du thème portant sur le changement climatique et les solutions.

«Le changement climatique est un thème qui est d’actualité. Nous voyons tous comment les choses changent d’une manière qui n’est pas bonne et cela devrait nous interpeller à prendre conscience qu’il y’a changement climatique et proposer des solutions entant que jeunes,» indique-t-il.

Il estime que l’implication de tout un chacun, surtout les jeunes, s’avère nécessaire dans la protection de l’environnement.

Plusieurs autres actions portant sur la protection de l’environnement et de la biodiversité sont prévues dans les tout prochains jours par l’organisation SAAKE, dans la ville de Bukavu et ses environs.

Héritier Bashige M.

Tagged:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *