JIPA: à Bukavu, RCF sensibilise les étudiants sur les droits des peuples autochtones

RCF - étudiants
RC réunit les étudiants autour des droits des peuples autochtones.

En marge de la célébration de la Journée Internationale des Peuples Autochtones (JIPA), le Réseau Congolais des Forestiers (RCF) a organisé ce vendredi 11 Août 2023, un café juridique avec des étudiants de la ville de Bukavu. Ces derniers ont été sensibilisés sur les droits spéciaux des peuples autochtones pygmées de la République Démocratique du Congo en général et du Sud-Kivu en particulier.




L’objectif de cette rencontre est de vulgariser à grande échelle les instruments juridiques qui protègent les droits des Peuples Autochtones et plus particulièrement la nouvelle loi sur la promotion et la protection des Peuples Autochtones en RDC.

Lire aussi: Sud-Kivu : RCF organise des échanges sur le respect de la nouvelle loi sur la protection de peuples autochtones pygmées

Me Adèle Bisharhwa, Responsable de RCF, explique que son organisation a porté son choix sur les étudiants pour qu’ils soient des défenseurs des droits des peuples Autochtones mais aussi qu’ils orientent leurs travaux de recherche sur les problématiques des peuples autochtones.




« La question des peuples autochtones a longtemps constitué l’objet d’incompréhension de la part du reste de la communauté. La plupart considéraient et considèrent encore les peuples autochtones comme étant des sous-hommes et par conséquent n’ont pas des droits à réclamer. Ainsi donc, parmi tant d’autres stratégies développées par les défenseurs des droits des PAP pour vulgariser la loi qui les protège, il s’est avéré que les étudiants des universités étaient aussi en bonne position à travers leurs recherches et travaux de mémoire pour véhiculer les messages non seulement entre eux, mais aussi même dans les familles et la communauté tout entière », explique-t-elle.

Lire aussi: PNKB : victoire judiciaire pour Kasula et consorts ! (Exclusif)

Elle pense que cela contribuerait le moment venu à faire parvenir les messages auprès des membres des communautés les plus reculées de la province selon les provenances de ces étudiants.




Pour cette année le thème retenu au niveau national est « Comprendre les droits fondamentaux des peuples autochtones dans un contexte de déni ».

Dans cette activité, les intervenants ont mis un accent particulier sur le contexte de déni des droits de Peuples Autochtones.




Ce café juridique a eu lieu dans la salle Exodus dans la commune d’Ibanda à Bukavu.

Claudine Kitumaini

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.