La 28ème conférence des Nations-Unies sur le climat se tient à Dubaï

COP28

C’est à Dubaï dans les Emirats Arabes Unis (E.A.U) que se tient la 28ème la Conférence des Nations Unies (Cop28) sur le climat depuis le jeudi 30 novembre 2023 dans le continent d’Asie.

Au cours de cette activité mondiale, les parties prenantes vont discuter tour à tour sur un sujet crucial portant sur le réchauffement climatique et cela durant deux semaines. C’est du 30 novembre au 12 décembre 2023 sous la Présidence de Saltan Al Jaber.

Lire aussi: Climat : début des travaux préparatoires de la COP27 à Kinshasa

Au moins septante milles (70.000) personnes de différents pays parmi eux des dirigeants des gouvernements, des négociateurs politiques, des chercheurs, des représentants d’organisations non gouvernementales, des acteurs du monde économiques et autres sont invités.

Quatre thématiques seront débattues à cette COP28 afin de trouver des solutions aux différentes missions et problématiques. C’est entre autres :

  1. Progrès réalisés pour atteindre l’objectif de l’accord de Paris 2015. Celui-ci exige aux pays signataires de maintenir en dessous de deux degrés l’augmentation de la température 
  2. Réduire les émissions de gaz à effet de serre, les pays producteurs d’hydrocarbures semblent ne pas être d’accord avec cette mission, ce qui mettra le Président de cette Cop, Saltan Al Jaber dans une position inconfortable étant donné qu’à part sa casquette du Président de ladite Cop, il est responsable d’une grande compagnie pétrolière émiratie ;
  3. Valoriser les technologies de captation et stockage du CO2. Un dossier porté par les émiraties mais trop critique car il semble couteux, chronophage et non incitatif ;
  4. Fonds « pertes et dommages », adopté l’an dernier lors de la Cop de Charm El. Il doit indemniser les pays qui ont subi les catastrophes liées aux dérèglements climatiques. Une mission qui sera possible en le donnant corps en termes de calcul, de financement et des bénéficiaires.

« Pays solution », pour de multiples problèmes de réchauffement climatique, la République Démocratique du Congo n’est pas représenté par son Président à cette cop 28.  Le Président Tshisekedi a préféré poursuivre sa campagne électorale dans le cadre de la présidentielle de décembre 2023 en RDC.

Lire aussi: “La présence du Président Tshisekedi à la COP26 marque le retour de la RDC dans la préservation de l’écosystème

D’autres absences de taille à la 28ème Conférence des Nations Unis sur le climat (28ème COP) sont celles des Président américain et chinois. Ces deux pays eux-mêmes représentent 45% des émissions de gaz à effet de serre.  La 27ème Conférence des Nations Unies sur le Climat s’est tenue en Egypte à Charm El Cheikh.

Vinciane Ntabala

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.