Nord-Kivu : ACEDH plaide pour la sécurité des écogardes

écogardes

Le contexte sécuritaire de la province du Nord Kivu avec l’activisme de nombreux groupes armés, expose les écogardes et assimilés à nombreux risques touchant directement leur vie.

Selon Olivier Ndoole, responsable de l’asbl Alerte Congolaise pour l’Environnement et le Droit de l’Homme (ACEDH), le travail de ces écogardes est opposé aux objectifs de ces groupes armés qui visent l’exploitation et le trafic des espèces sauvages et des ressources naturelles dans le paysage Virunga.

En conséquence, ces groupes armés cherchent à neutraliser physiquement les écogardes pour qu’ils accèdent à ces ressources. Nombreux écogardes ont même été tués dans l’exercice de leur métier, rappelle Olivier Ndoole.

Et pour cela, il en appelle à des mesures de sécurités et une logistique adaptées, pour sécuriser les écogardes.

«Nous invitons tous ceux-là qui croient qu’il faut protéger l’environnement, au niveau de la communauté internationale, au niveau de la communauté locale et même au niveau des autorités nationales, à se rendre compte du contexte que nous traversons avec des groupes armés, des forces négatives et même des multinationales et des pays voisins qui lorgnent nos ressources naturelles. Il faut qu’il y ait des mesures de sécurité adaptées et des moyens logistiques adaptées non seulement à doter aux écogardes mais aussi à mettre en place pour surveiller et sécuriser les protecteurs de l’environnement, y compris les écogardes,» plaide Olivier Ndoole.

Celui-ci s’étonne du silence de la communauté nationale, et même internationale, face aux tueries des écogardes et qu’à ce jour, aucun procès n’ait été organisé pour juger les auteurs des tueries.

Lire aussi Mort d’un ecogarde à Bukima: le M23 pointé du doigt par l’ICCN

En outre, ce défenseur de l’environnement appelle les organisations tel que Appel de Genève et le Comité International de la Croix Rouge (CICR) à sensibiliser ces groupes sur la nécessité de la protection de la faune et la flore sauvage, et sur le caractère de neutralité des écogardes dans les conflits armés, afin de ne pas les confondre avec les forces combattantes.

Faustin Tawite, depuis Rutshuru

Tagged:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.