Shabunda : suspendu, le site minier Ndilo continue d’être exploité

shabunda - ndilo

Le site minier de Ndilo, suspendu depuis février dernier par le Ministre provincial des Mines au Sud-Kivu, continue d’être exploité, notamment par des militaires FARDC. Ce site minier est situé à Kakongya, à 7km de Kigulube, dans le groupement de Bamuguba sud, en territoire de Shabunda.

Selon la Société Civile locale, malgré sa fermeture par le Ministre provincial des Mines, dans une décision prise le 18 février dernier, ce site a poursuivi les activités d’exploitation minière. On y exploite notamment la cassitérite.  

Dans un entretien avec Le Groupe La Prunelle RDC, Polycarpe Buzabwandozi, président de la Société Civile de Bamuguba Sud, regrette le fait que des militaires soient même responsables de ce site de Ndilo, en violation du code minier congolais.

Cette structure demande aux autorités provinciales de s’impliquer dans cette question, afin de mettre fin à cette exploitation, avant que la situation ne puisse dégénérer.

Pour rappel, ce site minier avait été suspendu après des tensions qui y avaient été rapportés en décembre 2021, suite à un conflit qui opposait deux familles qui se disputaient sa gestion. Des morts et des blessés ont même été enregistrés lors de différentes altercations.

Isaka Kijana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.