Tufaulu Pamoja: «La Prunelle asbl» sensibilise les jeunes sur leur rôle dans la gestion des déchets

Dans le cadre de son projet Tufaulu Pamoja «Réussissons Ensemble», La Prunelle RDC Asbl a sensibilisé les habitants de Bukavu ce mercredi 19 janvier 2022 sur la protection de l’environnement, et le rôle de la Jeunesse dans la gestion des déchets dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

C’était au cours d’une tribune d’expression populaire, organisée à la Place de l’indépendance de Bukavu, sous le thème « Protection de l’environnement au Sud-Kivu, quelle contribution pour la jeunesse dans la gestion de déchets ? »

Les participants à cette tribune d’expression populaire, notamment des membres des organisations des jeunes, autorités locales, ainsi que des commerçants, motocyclistes, chauffeurs, ont tablé sur la problématique de la protection de l’environnement.

Ces derniers ont également formulé plusieurs recommandations pour une bonne gestion des déchets dans la province du Sud-Kivu, et plus particulièrement dans la ville de Bukavu.

Peut être une image de 2 personnes, personnes debout, plein air et foulePeut être une image de 2 personnes, personnes debout, plein air et foule

Si pour certains, l’insalubrité dans la ville de Bukavu incombe aux dirigeants ; pour d’autres, c’est le manque de responsabilité de la part de certains habitants qui jettent « en désordre » les déchets dans les caniveaux, sans tenir compte du danger que cela peut causer.

Le manque de poubelles publiques serait également une autre cause de l’insalubrité dans la ville de Bukavu, selon d’autres acteurs. D’où un appel aux autorités de disponibiliser des espaces où ces poubelles publiques sont placées, en vue de rendre salubre la ville.

Lire aussi Sud-Kivu: «La Prunelle RDC asbl» réfléchit avec des jeunes sur leur rôle dans la stabilité des institutions

Le député national Olive Mudekereza, président de la Sous-Commission de l’environnement à l’Assemblée Nationale qui a pris part à cette activité, estime que la gestion des déchets dans la ville de Bukavu reste un problème majeur, qui nécessite une urgente solution.

«L’environnement joue un rôle très important dans la vie de l’homme. Et aujourd’hui la ville de Bukavu est saturée avec des déchets. On ne peut pas dire que Bukavu est une ville lorsque quelqu’un qui passe rencontre que partout il y’a des dépotoirs. Nous encourageons La Prunelle RDC pour cette initiative qui cherche à trouver une solution à cette question qui menace l’environnement,» dit-il.

Judith Maroy, Directrice exécutive de La Prunelle RDC asbl, estime de sa part que la Jeunesse ne doit pas seulement s’intéresser à la politique, mais également sur la protection de l’environnement, qui traduit aussi le développement.

«Comme nous luttons pour que des jeunes participent à la gestion; on s’est rendu compte qu’un jeune qu’on a accompagné peut être nommé Maire de ville et il va se buter au problème de gestion des déchets. Et nous on a pensé qu’elle était aussi importante, cette tribune d’expression populaire, parce qu’il nécessaire qu’on se focalise sur la question de l’environnement dans tout ce qu’on fait. On a voulu aujourd’hui avec les autorités comme vous l‘avez vu, tenir un échange interactif, pour savoir quelle peut être la contribution de la jeunesse de Bukavu dans la gestion des déchets. Ces jeunes qui aspirent demain à gérer cette ville, cette province ou ce pays. Comme vous l’avez remarqué, la population était très active, les jeunes, les passants étaient actifs et ils tenaient à s’exprimer par apport au problème de déchets dans la ville de Bukavu,» explique-t-elle.

La Directrice exécutive de La Prunelle RDC asbl pense qu’en plus de l’implication des autorités, les jeunes, chacun à son niveau et dans son entourage, doit prendre conscience et intervenir dans la protection de l’environnement et la gestion des déchets dans la ville de Bukavu, pour une salubrité salvatrice.

Après avoir récolté les suggestions et recommandations faites par les participants, le Représentant du Maire de Bukavu à cette tribune d’expression populaire, a promis une amélioration dans la gestion des déchets. Il a ainsi appelé à la conscience des uns et des autres, pour une solution durable à ce problème.

Signalons que le Projet Tufaulu Pamoja, financé par l’ambassade de Suède à travers CAFOD, vise principalement à amplifier la voix et la forte représentation des jeunes et des femmes dans les instances de prise des décisions, ainsi qu’au processus de paix à tous les niveaux.

Héritier Bashige M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.